Dans les usines d’électronique d’Asie du Sud-Est, les inégalités entre les sexes sont flagrantes

Par

En Malaisie, au Vietnam ou en Thaïlande, les chaînes de montage dans les usines d’électronique sont occupées entre 60 et 90 % par des femmes. Les postes de direction, eux, sont presque exclusivement masculins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le site d’information Equal Times, spécialisé dans les questions de développement et de droits humains, raconte comment, en Asie du Sud-Est, les femmes sont affectées aux postes les plus exposés à des produits chimiques, tout en étant moins rémunérées que les hommes.