Richardson claque la porte de la commission internationale sur les Rohingyas

Par
Bill Richardson, vétéran de la diplomatie américaine, a annoncé mercredi à Reuters qu'il allait quitter la commission internationale sur les Rohingyas créée par les autorités birmanes dont il déplore l'attitude.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Bill Richardson, vétéran de la diplomatie américaine, a annoncé mercredi à Reuters qu'il allait quitter la commission internationale sur les Rohingyas créée par les autorités birmanes dont il déplore l'attitude.