Erdogan veut une zone de sécurité "sous contrôle turc" en Syrie

Par
La zone de sécurité que les Etats-Unis envisagent de créer dans le nord-est de la Syrie devrait être placée sous le contrôle de la Turquie, a déclaré samedi le président Recep Tayyip Erdogan à la chaîne CNN Türk.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ISTANBUL (Reuters) - La zone de sécurité que les Etats-Unis envisagent de créer dans le nord-est de la Syrie devrait être placée sous le contrôle de la Turquie, a déclaré samedi le président Recep Tayyip Erdogan à la chaîne CNN Türk.

L'idée d'une "zone de sécurité" a été dévoilée jeudi par la Maison blanche et précisée vendredi par un responsable de l'administration Trump, qui a indiqué que 200 soldats américains pourraient y rester stationnés dans le cadre d'une mission de maintien de la paix.

Elle vise à protéger les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliées de la coalition internationale sous commandement américain dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), d'une attaque de la Turquie après le retrait du gros des troupes américaines décidé en décembre par Donald Trump.

Ankara considère la composante kurde des FDS, les Unités de protection populaire (YPG), comme une organisation terroriste.

"S'il doit y avoir une zone de sécurité le long de notre frontière, elle doit être sous notre contrôle. Parce que c'est ma frontière", a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale