Benjamin Roll: «La société tchèque est sortie de sa passivité»

Par

Benjamin Roll fait partie des trois étudiants à l’origine de la manifestation monstre qui s’est déroulée ce dimanche à Prague. Dans une interview exclusive à Mediapart, il explique les objectifs de son mouvement, qui réclame la démission du premier ministre Andrej Babiš.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de 300 000 personnes rassemblées dimanche 23 juin dans le parc Letna de Prague : c’est du jamais vu dans la capitale tchèque depuis les protestations de 1989, qui avaient conduit à la chute du communisme. Les manifestations, commencées fin avril, n’ont cessé d’aller crescendo : elles réclament le départ du premier ministre et première fortune du pays, Andrej Babiš, mais aussi la démission de la ministre de la justice que le chef de l’exécutif a nommée en avril.