Tyler Vilus, une histoire française de l’Etat islamique

Par

À travers le parcours de Tyler Vilus, c’est une page d’histoire du djihad que va juger à partir de jeudi la cour d’assises spéciale. Sa trajectoire épouse tous les soubresauts de l’organisation terroriste devenue califat et son ombre plane sur les attentats du 13-Novembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Interrogé à propos d’une note de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), il s’étonne : « Leur analyse est totalement fausse et je dois dire que pour des spécialistes de la Syrie, ce rapport est un torchon. » Toujours à propos des mêmes, il dénonce « leur mauvaise foi ou leur ignorance », et argumente sur huit pages de procès-verbal pour prouver ses dires.