La possession d'armes nucléaires est indéfendable, dénonce le pape François

Par
Le pape François, qui s'exprimait depuis Nagasaki, une des deux villes japonaises rasées par des bombes atomiques américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a appelé dimanche à l'abolition des armes nucléaires, affirmant que leur possession était perverse et indéfendable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAGASAKI, Japon (Reuters) - Le pape François, qui s'exprimait depuis Nagasaki, une des deux villes japonaises rasées par des bombes atomiques américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a appelé dimanche à l'abolition des armes nucléaires, affirmant que leur possession était perverse et indéfendable.