« Congo hold-up » : les montagnes de cash de la famille Kabila

Mediapart a analysé les comptes bancaires à la BGFI de six membres de la famille Kabila et de leurs sociétés. On y découvre des millions de dollars de mouvements d’espèces, des versements de fonds publics et certaines transactions suspectes.

Yann Philippin et Karine Pfenniger

24 novembre 2021 à 19h05

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À l’époque où Joseph Kabila était président de la République démocratique du Congo (RDC), la BGFI était un peu une maison de famille. Dans les années 2010, son frère adoptif, Francis Selemani Mtwale, est directeur général de la filiale congolaise de la banque et sa sœur, Gloria Mteyu, en possède 40 % des parts. Sans surprise, plusieurs membres de la famille, dont Zoé et Jaynet Kabila, y ont ouvert des comptes personnels ou pour certaines de leurs sociétés.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal