Allemagne: Le parti AfD interdit de cérémonie au camp de Buchenwald

Par
Le directeur du mémorial du camp de concentration allemand de Buchenwald, près de Weimar (Thuringe), a interdit au parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) de participer dimanche prochain à une cérémonie en hommage aux 56.000 détenus qui ont péri dans ce camp pendant la Seconde Guerre mondiale.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BERLIN (Reuters) - Le directeur du mémorial du camp de concentration allemand de Buchenwald, près de Weimar (Thuringe), a interdit au parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) de participer dimanche prochain à une cérémonie en hommage aux 56.000 détenus qui ont péri dans ce camp pendant la Seconde Guerre mondiale.

Volkhard Knigge, directeur de la Fondation de la mémoire à Buchenwald, a expliqué qu'il voulait ainsi dénoncer, à l'occasion de la "Journée internationale du souvenir de l'Holocauste", les inclinations "antidémocratiques, racistes et antisémites" au sein de l'AfD.

Ce parti anti-immigration et eurosceptique a fait à l'automne 2017 son entrée au Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, avec 91 élus.

Stefan Möller, député AfD au Parlement local de Thuringe, a dit déplorer la décision de Knigge et l'a accusé d'être "prisonnier de la dichotomie ami-ennemi qui empêche de créer des ponts dans des occasions comme celle de dimanche".

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale