Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »

Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Antalya (Turquie).– En cette fin du mois de septembre, à l’aéroport d’Antalya, ils franchissent souriants la porte des arrivées, poussant leurs bagages ou traînant à leur suite des enfants tantôt fatigués, tantôt surexcités. Les employés des Club Med et des grandes chaînes d’hôtels se précipitent sur les voyageurs qu’ils ont identifiés, leur placent d’autorité un bouquet de fleurs dans les bras et les entraînent vers le parking.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal