Liban: Le chef du Hezbollah met en garde contre un risque de guerre civile

Par
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, est intervenu vendredi dans la crise qui secoue le Liban depuis dix jours en mettant en garde contre une nouvelle guerre civile et en appelant ses partisans à ne pas prendre part aux manifestations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, est intervenu vendredi dans la crise qui secoue le Liban depuis dix jours en mettant en garde contre une nouvelle guerre civile et en appelant ses partisans à ne pas prendre part aux manifestations.