Devant les dirigeants de l'UE, Sissi défend la peine capitale

Par
Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a défendu la peine capitale lundi lors du sommet UE/Ligue des Etats arabes de Charm el-Cheikh, en Egypte, déclarant que les deux régions avaient "deux cultures différentes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CHARM EL-CHEIKH, Egypte (Reuters) - Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a défendu la peine capitale lundi lors du sommet UE/Ligue des Etats arabes de Charm el-Cheikh, en Egypte, déclarant que les deux régions avaient "deux cultures différentes".