L'US Army aurait visé une "ferme à trolls" russe lors des "midterms"

Par
L'armée américaine a perturbé le 6 novembre dernier, jour des élections de mi-mandat, l'accès à internet d'une "ferme à trolls" russe accusée de vouloir peser sur le scrutin, rapporte mardi le Washington Post.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - L'armée américaine a perturbé le 6 novembre dernier, jour des élections de mi-mandat, l'accès à internet d'une "ferme à trolls" russe accusée de vouloir peser sur le scrutin, rapporte mardi le Washington Post.