Les USA pourraient "regretter" un retrait de Syrie, dit Mattis

Par
Les Etats-Unis risquent "probablement de regretter" de ne pas conserver en Syrie une force capable d'empêcher une résurgence des combattants du groupe Etat islamique (EI), a déclaré le secrétaire américain à la Défense, jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis risquent "probablement de regretter" de ne pas conserver en Syrie une force capable d'empêcher une résurgence des combattants du groupe Etat islamique (EI), a déclaré le secrétaire américain à la Défense, jeudi.