Pierre Defraigne fut le directeur de cabinet de Pascal Lamy de 1999 à 2002, lorsque l'actuel patron de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) n'était encore que commissaire européen au commerce. Il est donc difficile de le classer parmi les ardents défenseurs du protectionnisme… Mais Defraigne, devenu directeur général du think tank Madariaga, relié au collège d'Europe, est l'une des rares voix à s'être élevée, à Bruxelles, contre l'ouverture des négociations pour un accord de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne. À ses yeux, c'est l'« identité européenne » tout entière qui est en jeu. Entretien.