Convention démocrate: une ambiance électrique

Par

La grand-messe censée mettre en scène l’unité du parti démocrate derrière la candidate ayant remporté les primaires s’est avérée plus tendue que prévu. Pro-Sanders sifflant le nom d’Hillary Clinton, interruptions répétées des discours...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Philadelphie (États-Unis), envoyée spéciale. -  Disons-le simplement : après ce premier jour de convention démocrate, nous pouvons légitimement nous demander si Hillary Clinton va réussir à rassembler la « grande famille démocrate » et à motiver les électeurs du parti pour qu’ils se rendent aux urnes en masse, le 8 novembre 2016, jour des élections présidentielles américaines.