Aoun (Liban): les drones israéliens sont "une déclaration de guerre"

Par
Le président libanais Michel Aoun a déclaré lundi que son pays avait le droit de se défendre après la "déclaration de guerre" que représente selon lui la chute de deux drones israéliens dans la banlieue sud de Beyrouth.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le président libanais Michel Aoun a déclaré lundi que son pays avait le droit de se défendre après la "déclaration de guerre" que représente selon lui la chute de deux drones israéliens dans la banlieue sud de Beyrouth.