Au Brésil, le modéré Haddad fait campagne dans les habits de Lula

Par

Encore méconnu du grand public, Fernando Haddad, ancien maire de São Paulo, a été propulsé à la dernière minute candidat du Parti des travailleurs en remplacement de Lula. L’opération « transfert de votes » imaginée par le PT semble fonctionner, en vue des élections du 7 octobre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.– « Nous sommes déjà des millions de Lula et à partir d’aujourd’hui, Haddad sera Lula pour des millions de Brésiliens. » Divulgué après l’officialisation de la candidature de Fernando Haddad (PT), le premier spot de propagande électorale n’y va pas par quatre chemins. L’ex-président Lula y lit une « lettre au peuple brésilien » et ce n’est qu’au bout d’une minute que le nouveau candidat fait son apparition. Le visage, les masques ou le nom de Lula sont sur presque toutes les images et la vidéo se termine sur « une accolade du compagnon de toujours. Haddad est Lula ».