Raoul Peck, invité exceptionnel d’« À l’air libre »

Le réalisateur vient présenter sa nouvelle série documentaire, « Exterminez toutes ces brutes », diffusée jusqu’au 31 mai sur le site d’Arte. 

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Au sommaire

> Sélectionné aux Oscars et pour le césar du meilleur documentaire, en 2018, avec « I Am Not Your Negro », le cinéaste Raoul Peck s’est évertué à ce que le monde redécouvre l’œuvre de l’écrivain noir américain James Baldwin. Il vient présenter sa nouvelle série documentaire, « Exterminez toutes ces brutes »,  une somme en quatre parties que l’on peut voir sur le site arte.tv jusqu’au 31 mai.

> Voir ou revoir toutes nos émissions ici.


À l’air libre

À l’air libre
par À l’air libre
À l’air libre
par Nada Maucourant Atallah et Marie-Jo Sader
À l’air libre
par À l’air libre

À la Une de Mediapart

Gouvernement
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Libertés publiques
Libertés fondamentales : Gérald Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Diplomatie — Analyse
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
France
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver les enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne