Les chrétiens marocains plaident pour la liberté religieuse avant la venue du pape

Par
Les Marocains convertis au christianisme, une toute petite minorité dans un pays presque totalement musulman, compte sur la visite du pape François, samedi et dimanche, pour faire valoir leurs revendications en faveur de la liberté religieuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RABAT (Reuters) - Les Marocains convertis au christianisme, une toute petite minorité dans un pays presque totalement musulman, compte sur la visite du pape François, samedi et dimanche, pour faire valoir leurs revendications en faveur de la liberté religieuse.