Israël bombarde Gaza et Amnesty dénonce le Hamas pour «crimes de guerre»

L’aviation israélienne a procédé à des frappes aériennes sur la bande de Gaza en riposte au tir d'une roquette. Un nouveau rapport de l'ONG basée à Londres sur la guerre de Gaza, datant de juillet-août 2014, dénonce « une campagne brutale d'enlèvements, de torture et de crimes contre des Palestiniens accusés de 'collaborer' avec Israël ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mercredi matin, l’aviation israélienne a procédé à des frappes aériennes sur la bande de Gaza en riposte au tir d'une roquette qui s'est écrasée la veille près de la ville d'Ashdod, a annoncé l'armée. Quatre « infrastructures terroristes » ont été touchées dans le sud du territoire palestinien, précise-t-elle. Aucune victime n'a été signalée pour l'heure.