Crash du vol AH5017 : drapeaux en berne pendant trois jours

Par

François Hollande a reçu samedi les familles des 54 victimes françaises du vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali dans la nuit de mercredi à jeudi, faisant 118 morts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Samedi, le président de la République a reçu pendant près de trois heures les proches des 54 victimes françaises du vol AH5017 d'Air Algérie qui reliait Ouagadougou à Alger et qui s'est écrasé, dans la nuit du jeudi 24 juillet près de Gossi, au nord du Mali, provocant la mort de ses 118 passagers et membres d'équipage. François Hollande a exprimé la solidarité nationale et a annoncé la mise en berne des drapeaux pour trois jours à partir de lundi. « Ces familles font preuve d'un courage et d'une dignité remarquables », a souligné le chef de l'État dans une déclaration à la presse sur le perron du ministère des affaires étrangères.