Après le putsch avorté, l’assise d’Erdogan largement consolidée

Par

Depuis le coup d’État raté du 15 juillet dernier, l’AKP au pouvoir en Turquie mobilise ses troupes. Des rassemblements se tiennent chaque soir sur les places des grandes villes. Et le parti semble parler d’une seule voix derrière Recep Tayyip Erdogan. Reportage dans un pays en voie de poutinisation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre envoyée spéciale.- Ce soir-là, Batta est arrivé en avance. Avec son épouse, ils se sont assis sur les chaises alignées sur la place centrale, devant le gigantesque complexe de la mosquée d'Eyüp Sultan, magnifique ensemble de l'époque ottomane situé au bout de la « Corne d'Or », estuaire de la rive européenne de cette ville-monde qu'est Istanbul. Face au public qui s'installe peu à peu, un écran géant a pris place. Surplombant l'esplanade, des dizaines et des dizaines de drapeaux sont suspendus.