Armes chimiques en Syrie: ce qui s'est passé le 21 août

Par

MSF et bien d'autres organisations ont conclu à l'utilisation dans la nuit du 21 août d'armes chimiques contre la population civile de faubourgs de Damas. Mediapart publie le détail des rapports et informations disponibles. Le régime syrien a provoqué le massacre pour enrayer l'avancée de l'armée syrienne libre vers le centre de la capitale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les inspecteurs de l'ONU qui se sont rendus lundi à Moadamiyeh, une des localités de la Ghouta touchée par l’attaque du mercredi 21 août, vont devoir établir l'utilisation d'armes chimiques responsables d'un massacre de masse. Ils ont été au préalable accueillis par un barrage de tirs. Les bombardements ont d’ailleurs repris sur cette localité dès leur départ.