Syrie: Les miliciens kurdes vont se retirer de la frontière avec la Turquie

Par
Les Unités de protection du peuple (YPG), milice kurde appuyée par les Etats-Unis, vont retirer leurs troupes et leurs armes lourdes de la "zone de sécurité" prévue à la frontière entre la Syrie et la Turquie, a annoncé mardi à Reuters un responsable des Forces démocratiques syriennes (FDS).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Les Unités de protection du peuple (YPG), milice kurde appuyée par les Etats-Unis, vont retirer leurs troupes et leurs armes lourdes de la "zone de sécurité" prévue à la frontière entre la Syrie et la Turquie, a annoncé mardi à Reuters un responsable des Forces démocratiques syriennes (FDS).