Critiqué pour avoir soutenu les manifestants de Hong Kong, un avocat quitte BNP Paribas

Par

Le Financial Times révèle vendredi 27 septembre qu’un avocat travaillant pour BNP Paribas à Hong Kong a quitté au début du mois la banque après avoir déclenché une polémique en raison de son soutien aux manifestants pro-démocratie. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jason Ng, un avocat qui travaillait pour BNP Paribas à Hong Kong, avait déclenché une polémique en République populaire de Chine pour avoir dénigré début septembre sur sa page Facebook les contre-manifestants favorables à Pékin, les qualifiant de « singes ». Dans un contexte où Pékin fait pression sur les entreprises présentes dans l’ancienne colonie britannique pour se débarrasser des employés qui soutiennent le mouvement démocratique, la banque avait présenté ses excuses. Le président de BNP Paribas, Jean Lemierre, avait jugé que « ces mots inappropriés n’étaient pas compatibles avec les normes de la banque ». Le quotidien britannique n’a pas réussi à déterminer si M. Ng avait démissionné ou s’il avait été licencié.