En Tunisie, la révolution des urnes à la loupe

Par

Mediapart reçoit trois chercheures pour décrypter les résultats du premier tour de l’élection présidentielle en Tunisie, véritable révolution des urnes. Deux candidats dits « anti-système » ont été qualifiés : un juriste partisan de la peine de mort, antithèse de l’homme politique, et un magnat accusé de corruption, qui a la particularité de se trouver en prison.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séisme, tsunami, tremblement de terre, etc. En Tunisie, chacun emprunte au registre des catastrophes naturelles pour qualifier les résultats du premier tour de l’élection présidentielle anticipée, véritable révolution des urnes. Deux candidats dits « anti-système » ont été qualifiés pour le second tour, sur fond d’abstention record et de « dégagisme ».