Chine: l'avocat Wang Quanzhang condamné à 4 ans et demi de prison

Par
L'avocat et défenseur des droits de l'homme Wang Quanzhang a été condamné lundi à quatre ans et demi de prison pour subversion, a annoncé le tribunal de Tianjin, dans le nord-est de la Chine.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PEKIN (Reuters) - L'avocat et défenseur des droits de l'homme Wang Quanzhang a été condamné lundi à quatre ans et demi de prison pour subversion, a annoncé le tribunal de Tianjin, dans le nord-est de la Chine.

Le procès de Wang Quanzhang s'était tenu à huis-clos fin décembre. Le verdict devait être rendu à une date ultérieure.

Wang Quanzhang, qui s'occupait de cas sensibles, tels que la défense des membres du mouvement spirituel interdit Falun Gong ou de plaintes pour tortures par la police, est porté disparu depuis août 2015, époque d'une opération de répression à grande échelle des militants des droits de l'homme.

L'avocat est accusé d'avoir travaillé avec Peter Dahlin, un défenseur des droits suédois détenu en Chine pendant trois semaines avant d'être expulsé en 2016, ainsi qu'avec d'autres personnes pour "entraîner des forces hostiles" et fournir des rapports sur la Chine à des éléments étrangers.

Il est également accusé d'avoir déformé les faits dans ses déclarations sur internet à propos d'un homicide par un policier dans le Heilongjiang en 2014 ainsi que sur les "sectes" qu'il a défendues.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale