L’ultime enquête de Ján Kuciak, journaliste assassiné en Slovaquie

Par Jan Kuciak (Aktuality.sk), OCCRP, CCIJ et IRPI

Le jeune journaliste d’investigation slovaque Ján Kuciak et sa fiancée ont été assassinés le 25 février. Avant sa mort, il travaillait sur la ‘Ndrangheta italienne, l’un des groupes criminels les plus puissants au monde, et son infiltration en Slovaquie. Mediapart publie en sa mémoire les bribes de cette enquête intitulée « La mannequin, la mafia et les meurtriers », désormais à jamais inachevée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les corps sans vie du journaliste slovaque Ján Kuciak et de sa fiancée, Marina Kusnirova, ont été retrouvés dimanche 25 février à leur domicile de Velka Maca, à 65 kilomètres à lest de la capitale Bratislava. Si les principaux responsables politiques de Slovaquie ont récemment été critiqués pour avoir exprimé leur hostilité à l’encontre de journalistes indépendants, c’est la première fois qu’un journaliste est tué pour son travail dans ce pays, membre de l’Union européenne, qui se situe à la dix-septième place du classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.