Etats-Unis: à la Cour suprême, un juge prend sa retraite, l'Amérique réac jubile

Par

Le vieux juge Kennedy annonce sa retraite de la Cour suprême et l'Amérique anti-Trump prend peur : voilà Donald Trump en mesure de nommer un ultraconservateur capable d'ancrer la plus haute institution judiciaire du pays très à droite, et ce pour des années.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.– Il ne manquait plus que ça. Les États-Unis sont divisés au plus haut point, dirigés par un président honni par les uns et adulé par les autres qui sépare les familles de migrants, attaque l'avortement, éreinte les médias, déclenche des guerres commerciales avec ses partenaires. Dans ce contexte explosif, le départ en retraite du juge de la Cour suprême Anthony Kennedy promet de réactiver la guerre culturelle entre les deux Amérique.