Donald Trump ou la foire permanente aux boucs émissaires

Par

L’agenda raciste du président Donald Trump s’avère, tweet après tweet, arme de destruction démocratique massive, qui piège son monde. En agissant tel un climatiseur politique à même d'imposer un air conditionné contaminateur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut procéder à un arrêt sur tweets trumpiens. Comprendre ce qu’implique le nouveau pas franchi, samedi 27 juillet, par le président Donald Trump dans l’art et la manière de clouer au pilori un adversaire politique, noir de préférence – en l’occurrence Elijah Cummings, élu démocrate du Maryland à la Chambre des représentants.