L'Iran compte redémarrer le réacteur à eau lourde d'Arak, selon l'agence de presse Isna

Par
L'Iran a l'intention de relancer les activités du réacteur nucléaire à eau lourde d'Arak, poursuivant son désengagement de l'accord sur le nucléaire de 2015, a déclaré dimanche le chef de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne, selon l'agence de presse Isna.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - L'Iran a l'intention de relancer les activités du réacteur nucléaire à eau lourde d'Arak, poursuivant son désengagement de l'accord sur le nucléaire de 2015, a déclaré dimanche le chef de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne, selon l'agence de presse Isna.