En pleine pandémie, une ambiance de guerre froide

Par et

Des piratages et des opérations de propagande sont lancés contre des gouvernements ou des institutions qui luttent contre le Covid-19. Aux manettes : hackers et autres trolls à la solde de puissances étrangères. Consultée par Mediapart, une note adressée au plus haut niveau de l’État français mentionne « l’action volontariste des appareils de propagande russe, chinois et iranien ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un membre des services de renseignement qui a à son actif le suivi de quelques guerres et de plusieurs attentats. Alors que la crise du coronavirus a des implications dans son domaine d’activité, il ne décolère pas. « Nous devrions tous tirer dans le même sens pour endiguer l’épidémie. Au lieu de cela, certains mettent des bâtons dans les roues de tout le monde, au nom de leurs petits intérêts. À ce niveau-là, on peut parler de trahison ! »