François Hollande refuse l'asile à Julian Assange

François Hollande a explicitement refusé l'asile au fondateur de Wikileaks, Julian Assange. La publication par Mediapart et Libération des documents de WikiLeaks sur l'espionnage de la France par la NSA a relancé la question du sort des lanceurs d'alerte comme Assange et Edward Snowden.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est non. Une heure à peine après la parution d'une lettre de Julian Assange dans Le Monde, dans laquelle le fondateur de Wikileaks enfermé dans l'ambassade d'Équateur à Londres demandait l'asile à la France, un communiqué lapidaire de l'Élysée est arrivé ce vendredi 3 juillet dans les rédactions.