Migrants:Le sommet de l'UE, déconvenue pour Giuseppe Conte

Par
Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a commencé son premier sommet européen en se montrant très ferme sur la question des migrants pour finir sur une note plus discrète, le Conseil européen s'étant soldé par une vague déclaration commune qui ne répond pas vraiment à ses revendications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a commencé son premier sommet européen en se montrant très ferme sur la question des migrants pour finir sur une note plus discrète, le Conseil européen s'étant soldé par une vague déclaration commune qui ne répond pas vraiment à ses revendications.