Le phénomène Bernie Sanders : un socialiste en campagne aux Etats-Unis

Par

Depuis qu’il a fait son entrée dans la campagne pour les primaires démocrates, Bernie Sanders réjouit et réveille la gauche américaine. Son succès populaire surprend ou dérange. « Ciel, un socialiste », s’affolent les républicains, tandis qu’Hillary Clinton se retrouve – une fois encore – à devoir composer avec un encombrant outsider. Mais qui est-il donc, et pourquoi un tel succès ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qu’il y ait un candidat de gauche aux primaires démocrates pour les élections présidentielles américaines, cela n’a rien de très exceptionnel. En attestent les candidatures d’Eugene McCarthy, séduisant les étudiants, les pacifistes et les intellectuels lors des élections de 1968, du progressiste George McGovern, en 1972, ou encore d’Howard Dean, en 2004. En revanche, que ce même candidat suscite dès les prémices de sa campagne plus d’enthousiasme de la part des électeurs que tous les autres candidats, républicains ou démocrates, voilà de quoi titiller la curiosité du grand public et des médias.