Sarkozy, Poutine et… Djouhri dans le deal des Mistral

Selon des témoignages recueillis par Mediapart, Alexandre Djouhri, l’intermédiaire proche de l’ancien président français, a réclamé « 5 à 7 % » de commission aux dirigeants de Naval Group lors de la vente des navires Mistral à la Russie.

Karl Laske, Madeleine Leroyer et Jacques Massey

30 mars 2022 à 17h01

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Je ne sais pas qui est ce M. Tchemezov. Je ne sais pas qui devait lui remettre une décoration et pourquoi. » Le 20 mars 2018, au cours d’une garde à vue, Nicolas Sarkozy semblait avoir un blanc. Une petite perte de mémoire. L’ancien président avait remis la Légion d’honneur à l’un des hommes de confiance de Vladimir Poutine, Sergueï Tchemezov, patron de l’exportation d’armement russe, le 9 mars 2010, à l’Élysée, et il disait ne pas s’en souvenir.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal