Pétrole: le coup de force risqué de Donald Trump

Par

Prenant tout le monde par surprise, Donald Trump a décidé le 22 avril de renforcer l’embargo contre l’Iran. À partir du 2 mai, plus une goutte de pétrole ne doit être achetée à Téhéran. Le marché pétrolier se retrouve plongé en pleine incertitude, et avec lui toute l’économie mondiale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est devenu l’une des marques de fabrique de la présidence Trump : il faut s’attendre à tout moment à voir les équilibres économiques, politiques, géopolitiques mondiaux bousculés sur un coup de tête ou un tweet du président américain. La décision annoncée par l’administration Trump le 22 avril n’échappe pas à cette règle.