Des entreprises françaises pointées du doigt dans le drame des maisons de retraite en Espagne

Par Laura Guien

En Espagne, trois des quatre plus grands opérateurs privés dans le secteur des maisons de retraite appartiennent en partie à des groupes ou des fonds d’investissement français. Leur gestion est mise en cause.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les victimes du Covid-19 en Espagne qui ont perdu la vie sont essentiellement des personnes âgées placées en maison de retraite. À la date du 29 avril, le virus avait mortellement touché plus de 16 200 d’entre elles, soit près de 70 % des morts de l’épidémie dans la péninsule. À ce ratio, qui s’alourdit de jour en jour, vient s’ajouter depuis fin mars une avalanche de témoignages horrifiques.