Catalogne: le rappeur Valtònyc, soutien inattendu de Puigdemont à Bruxelles

Par

Quatre mois après son arrestation, l’ancien président catalan Carles Puigdemont est rentré le 28 juillet en Belgique et en a profité pour mettre la pression sur le nouveau gouvernement espagnol du socialiste Pedro Sánchez. À ses côtés, le rappeur majorquin Valtònyc, qui a rejoint Bruxelles au printemps afin d'échapper à une condamnation pour apologie du terrorisme et injures à la couronne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour fêter son retour en Belgique, Carles Puigdemont avait organisé, samedi 28 juillet, une mise en scène dont il a le secret. À l’étage de l’imposante maison qu’il a achetée l’an dernier à Waterloo, non loin de Bruxelles, et qu’il a rebaptisée « Casa de la República » (maison de la République), la figure de l’indépendantisme catalan en a profité pour envoyer quelques messages politiques à Pedro Sánchez, le nouveau premier ministre espagnol, entouré de quelques-uns de ses plus fervents soutiens venus expressément de Catalogne.