Syrie: le jeu complexe de l'Iran

Par

Désireux de normaliser ses relations avec les États-Unis pour desserrer l’étau de l’embargo, l’Iran travaille pourtant depuis deux ans au maintien de Bachar al-Assad. Mais la question syrienne pourrait rapidement devenir un enjeu de négociation d'une autre problématique régionale clé : la question nucléaire iranienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un seul mort d'ordre : prudence. Depuis l’annonce de possibles frappes militaires occidentales contre le régime syrien de Bachar al-Assad, l’Iran montre patte blanche et développe une communication très différente des sorties diplomatiques spectaculaires et agressives auxquelles la République islamique nous avait habitués par le passé.