Les Palestiniens portent plainte contre les Etats-Unis devant la Cour internationale de justice

Par

Ramallah demande à la plus haute cour de l’ONU d’ordonner à Washington la fermeture de son ambassade à Jérusalem.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Autorité palestinienne a porté plainte contre les États-Unis devant la Cour internationale de justice (CIJ), vendredi 28 septembre, pour violations de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Ramallah demande aux juges de cette cour de l’Organisation des Nations unies (ONU) de déclarer illégal le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, inaugurée en grande pompe le 14 mai, après la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël.