En Espagne, Rajoy investi à la tête d’un gouvernement minoritaire

Par

Mariano Rajoy a été reconduit à la tête du gouvernement espagnol grâce à l’abstention de 68 députés socialistes. Un épilogue qui met fin à dix mois d’instabilité… mais qui augure de mois difficiles à Madrid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un feuilleton de dix mois qui se referme, et c’est une nouvelle équation politique inédite qui se présente. Dans la soirée de ce samedi 29 octobre, le conservateur Mariano Rajoy a été investi premier ministre grâce à une coalition minoritaire, alors qu’aucune majorité claire ne s’était dessinée ni aux législatives de décembre 2015, ni aux nouvelles élections organisées en juin suivant.