Et si l'Allemagne quittait l'euro?

Par

Malgré le plan de ce week-end pour aider l'Irlande, l'euro a continué de baisser lundi. Les dettes portugaise, espagnole, italienne et belge semblent sur la sellette. Angela Merkel ne veut pas sortir de l'euro. Mais elle peine à assumer le leadership qui lui revient en Europe et laisse prospérer à domicile le sentiment anti-monnaie unique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si la première économie européenne décidait de sortir de l'euro, provoquant l'éclatement de la monnaie unique? Tandis que l'euro s'enfonce chaque jour un peu plus dans le marasme (il a encore reculé lundi face au dollar à 1,30 dollar, et les dettes portugaise, espagnole, belge et italienne sont dans le collimateur des marchés), pourquoi l'Allemagne ne s'extirperait-elle pas du chaos en revenant au deutsche Mark, sa monnaie chérie, miracle des années de splendeur économique?