En Argentine, un vote historique pour la légalisation de l’IVG

Par

L’Argentine est devenue mercredi le quatrième pays d’Amérique latine à légaliser l’interruption volontaire de grossesse, après un vote moins serré que prévu au Sénat. Reportage aux côtés des féministes rassemblées sur la place du Congrès, au cœur de la capitale argentine, au petit matin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Buenos Aires (Argentine).– Des cris de joie traversent la nuit. Il est un peu plus de 4 heures du matin, et après douze heures de débats, le Sénat vient d’approuver la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse lors d’un vote historique. À Buenos Aires, aux abords du Congrès, les militantes féministes s’enlacent, agitent leur foulard vert – symbole de leur lutte – et pleurent. Il fait terriblement chaud et humide mais le résultat produit l’effet d’un immense souffle frais.