Aux Etats-Unis, les journalistes demandent des comptes à leurs patrons

Par

Malmenés par la crise sanitaire, les journalistes et autres professionnels précaires de l’information rejoignent d’autres travailleurs américains qui réclament de meilleures conditions de travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– « New York est à l’aube d’un nouveau mouvement de travailleurs ! », s’emporte un homme en tee-shirt rouge dans le mégaphone, ce samedi 27 mars. Devant lui, près de deux cents personnes sont réunies dans une ambiance bon enfant à Ground Zero, dans le sud de Manhattan, pour un « rassemblement de solidarité socialement distancié ».