Boulangers : l’exécutif tente de calmer la surchauffe

Frappés de plein fouet par la hausse des prix des matières premières et de l’énergie, les artisans boulangers craignent de ne pas passer l’année. Le gouvernement annonce de nouvelles mesures, sans forcément convaincre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les derniers chiffres connus ont de quoi faire frémir le gouvernement. Selon son dernier point publié mercredi 4 janvier dans Le Monde, le cabinet d’études de marché IRI évalue la hausse des prix des produits alimentaires à plus de 15 % pour l’année 2022. C’est un secteur particulier, cependant, qui occupe depuis 48 heures le devant de la scène : celui de la boulangerie.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal