Le temps immobile des services « Alzheimer »

Par

Hervé Baudat photographie depuis des années le quotidien de services d’hôpitaux qui accueillent des patients présentant une « maladie d’Alzheimer ou apparentée ». Malgré trois plans nationaux mis en place depuis 2001 pour les soigner, peu de choses changent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Août 2002, Paris. Il y a plus de dix ans… Qui s’apercevrait si je changeais la date et écrivais 2015 ? Je me souviens de cet homme et cette femme, mariés. Le jour d’après, le monsieur n’était plus là.

Voir tous les portfolios