Militer autrement. Grégoire, écolo près de chez-soi

Par

Suite de notre série de portraits de militants qui n’ont pas choisi les partis politiques pour lutter contre un système ou simplement mener une action citoyenne. Au sein d’associations mais aussi à titre individuel, Grégoire Maillet, 38 ans, ingénieur en électronique, s’implique dans de nombreuses opérations à caractère écologique à Alfortville (94) : “Incroyables comestibles”, jardins partagés, végétalisation de la ville, fabrication de compost, plantations en pieds d’arbres, nettoyage des rues de la ville… Juste pour « participer au changement auquel [il] aspire ».  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Alfortville, 19 juin 2016. Devant chez lui, Grégoire Maillet a installé des bacs “Incroyables comestibles”. Pour installer ces bacs « sur la voie publique, j’ai bien sûr demandé l’autorisation à la mairie mais ça étonne toujours les gens lorsque j’explique que c’est le fruit d’une initiative personnelle, voire associative. Beaucoup pensent encore que l’espace public ne peut être dirigé que par “en haut” ».

Voir tous les portfolios