Hugo Vitrani

Depuis 2010, je couvre l’actualité artistique pour Mediapart en réalisant des entretiens filmés d’artistes. Je collabore avec les revues Beaux Arts magazine, Antidote, Snatch et Graffiti Art. Je suis le "curator" du Lasco Project, programme d'art urbain au Palais de Tokyo.
(Photographie : mon

portrait en Rubikcubisme par Space Invader)

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Lucien Smith, guetteur du présent

    Par

    Ballet de balais, polaroïds encartés, collage de journaux, le plasticien Lucien Smith, 24 ans, utilise tous les outils du présent comme fragments de notre futur passé. Un hommage à New York dont la misère des rues a enfanté le hip-hop et la tolérance zéro. Premier volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

  • Cattelan, l'artiste «qui danse sur la frontière»

    Par
    Maurizio Cattelan  © Pierpaolo Ferrari Maurizio Cattelan © Pierpaolo Ferrari

    Maurizio Cattelan, artiste faussement à la retraite, est exposé en Suisse à la Fondation Beyeler tandis que les images surréalistes de son fanzine Toilet Paper sont sur les vitres du Palais de Tokyo, à Paris. Entretien inédit avec le Parrain de l'art contemporain, et portfolio exclusif.

  • Les statues sociales de Mohamed Bourouissa

    Par
    "L'Utopie d'August Sander" © Mohamed Bourouissa & Galerie Kamel Mennour "L'Utopie d'August Sander" © Mohamed Bourouissa & Galerie Kamel Mennour

    Depuis deux ans, l'artiste Mohamed Bourouissa questionne la précarité du monde du travail. Hommage aux demandeurs d'emplois qu'il sculpte à l'aide d'une imprimante 3D, son armée de réserve en résine devient un véritable haut-parleur social artistique. Entretien vidéo.

  • Yue Minjun, LOL (mort de rire)

    Par
    The Execution, 1995, huile sur toile, 150 x 300 cm © Yue Minjun The Execution, 1995, huile sur toile, 150 x 300 cm © Yue Minjun

    Au culte de la personnalité de Mao souriant, puissant et l'air botoxé, Yue Minjun répond par son autoportrait riant et yeux fermés. À l'occasion de sa première rétrospective en Europe, Mediapart revient sur le parcours de cet artiste fascinant. Entretien vidéo.

  • Liao Yiwu, au cœur de l'actuel goulag chinois

    Par et

    Liao Yiwu était un poète beatnik. Quatre années d'emprisonnement, dix ans d'écriture, d'interpellations, de solitude l'ont transformé en dissident. Puis en exilé au verbe haut. Son livre, Dans l'empire des ténèbres, raconte les sans-grade d'un terrible système pénitentiaire et l'envers du décor de la Chine nouvelle. Entretien vidéo et bonnes feuilles.

  • Kaws, X-man 2.0

    Par

    Né art toy, décliné sur t-shirts, propagé sur internet, sculpté en bronze, le Companion de l'artiste Kaws a flotté dans le ciel de New York, inaugurant la parade annuelle de Thanksgiving donnée par Macy's. Au même moment, l'artiste exposait à Paris. Rencontre en vidéo avec cet artiste 2.0, passé du graffiti aux musées en passant par la scène undeground des toys japonais et la révolution numérique.

  • La Rumeur, sans illusion, sans renoncement

    Ekoué et Hamé © Hugo Vitrani Ekoué et Hamé © Hugo Vitrani

    Le groupe de rap, jeudi soir à l'Olympia, juge sans détour le nouveau pouvoir de gauche en France, et n'est pas plus tendre, ou presque, avec Barack Obama. Ils reviennent pour Mediapart sur 10 ans de carrière au service d'une musique résolument engagée. Vidéos dans l'article.

  • Boris Tellegen, du graffiti dans la sculpture

    Par

    Superpositions de formes rétroprojetées, tracés directs, matériaux sans richesse : Boris Tellegen découpe l'espace avec ses constructions déconstruites qui laissent apparaître des zones de chaos enfouies sous du placo fissuré. Comme la menace d'une insurrection – d'une catastrophe ? – qui vient. Rencontre en vidéo.

  • Shirin Neshat, tourment iranien

    Par
    Deux "Villains" ( Amir et Sherief  ) et l'oeuvre Divine Rebellion (2012) © Galerie Jérôme de Noirmont Deux "Villains" ( Amir et Sherief ) et l'oeuvre Divine Rebellion (2012) © Galerie Jérôme de Noirmont

    Shirin Neshat, artiste iranienne exilée aux États-Unis, questionne l'identité et l'histoire de son pays d'origine. Sa nouvelle exposition dévoile un portrait de l'Iran, ses tourments et ses espoirs clairs-obscurs. Entretien vidéo.

  • Quistrebert, les frères lumière

    Par
     © Florian & Michael Quistrebert - Galerie Crèvecoeur © Florian & Michael Quistrebert - Galerie Crèvecoeur

    Passé et contemporain, occultisme et géométrie, prestige et précaire, tournoiement jusqu'à la transe, choc des couleurs : l'œuvre des frères Quistrebert fait l'effet d'un passage souterrain psychédélique aux échappatoires inconnues. Mediapart avait rencontré en 2012 les « frères de l'ombre » aujourd'hui nominés au prix Marcel Duchamp remis le 25 octobre pendant la Fiac.