Ilyes Ramdani

Journaliste au pôle politique, je chronique le second quinquennat d'Emmanuel Macron.

Contacts

Twitter
@ilyesramdani1

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Ce double condamné que Macron envoie représenter la France

    Justice — Analyse

    À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.

  • Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts

    Élysée et gouvernement — Analyse

    Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.

  • Immigration : ce que voudrait faire Gérald Darmanin

    Politique — Analyse

    Au cours des derniers mois, le ministre de l’intérieur comme le président de la République ont dévoilé quelques mesures phares qui pourraient constituer le projet de loi sur l’asile et l’immigration, annoncé pour 2023.

  • À l’ONU, Macron esquisse une inflexion de sa politique étrangère

    Élysée et gouvernement — Analyse

    Le chef de l’État a livré mardi, à la tribune des Nations unies, un discours perçu comme offensif en soutien à l’Ukraine. Pendant deux jours, il a multiplié les initiatives diplomatiques, de l’Iran à l’Afrique, en passant par l’Europe centrale et orientale. Reste, désormais, à en juger les résultats et la traduction en actes.

  • Le gouvernement lance un audit sur le pilotage de la FFF

    France

    Dénoncée depuis plusieurs années pour son caractère « toxique » et « sexiste », la gouvernance de la Fédération française de football, incarnée par le président Noël Le Graët, va faire l’objet d’une mission d’inspection commandée par l’État.

  • Suicide assisté et euthanasie : le débat est relancé en France

    L’euthanasie en débat — Analyse

    Avec des précautions et des réserves, le Comité consultatif national d’éthique vient d’ouvrir la voie à la mise en œuvre du suicide assisté et de l’euthanasie en France. Emmanuel Macron espère en faire un marqueur du quinquennat.

  • Chantage à la sextape : Gaël Perdriau en garde à vue et lâché par les siens

    France

    Le maire de Saint-Étienne a été auditionné en garde à vue ce mardi. Son parti, Les Républicains, a enclenché une procédure d’exclusion, après les nouvelles révélations de Mediapart. Les élus de sa majorité, à la ville comme à la métropole, se désolidarisent.

  • Dans la majorité, le mythe de « l’aile gauche » refait surface 

    France

    Comme en 2017, une frange du groupe macroniste à l’Assemblée nationale prétend vouloir rééquilibrer un début de quinquennat marqué à droite. Leur ambition devrait toutefois se heurter, comme depuis cinq ans, à leur incapacité à se structurer et à mener le rapport de force en interne. 

  • Macron lance son CNR, envers et contre tous

    Élysée et gouvernement

    Emmanuel Macron inaugure jeudi le Conseil national de la refondation, une nouvelle instance censée incarner la « méthode » de son second quinquennat. Elle en révèle surtout les difficultés : ses contours sont flous, l’opposition a refusé d’y participer et la majorité peine à cacher sa circonspection.

  • Superprofits : l’exécutif mal à l’aise avec sa ligne

    Élysée et gouvernement

    Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, ne veut pas entendre parler d’une taxe sur les superprofits des multinationales. Au gouvernement comme dans la majorité, beaucoup entrevoient le risque politique d’un tel entêtement. Mais personne n’ose le dire trop fort. 

  • Devant le patronat, Élisabeth Borne fait vœu de « sobriété »

    Élysée et gouvernement

    Invitée de la rentrée du Medef, la première ministre a martelé sa crainte d’une « pénurie » de gaz cet hiver pour convaincre les chefs d’entreprise de baisser leur consommation d’énergie. Malgré son appel à des « changements puissants », l’exécutif se refuse toujours à contrôler ou à sanctionner les patrons récalcitrants.

  • En manque de gaz, Macron se rappelle au bon souvenir de l’Algérie

    Élysée et gouvernement — Analyse

    Le président de la République entame ce jeudi une visite officielle de trois jours en Algérie. En froid depuis un an, les deux puissances vont tenter de sceller l’embellie diplomatique perçue ces derniers mois. La France en a besoin pour des raisons économiques, politiques et énergétiques.